25 avril 2012

Déclaration CGT : Un puissant 1er mai pour les revendications et le progrès social

Le résultat du premier tour de l’Election présidentielle du 22 avril 2012 fait apparaître notamment : une participation importante des électrices et électeurs, manifestant ainsi leur volonté d’intervenir sur les choix structurant leur avenir ; un premier désaveu pour le Président sortant, Nicolas Sarkozy, qui n’obtient que 27% des voix ; une forte aspiration à un changement de politique économique et sociale. Le rejet de la politique antisociale et autoritaire, que Nicolas sarkozy a menée durant 5... [Lire la suite]
Posté par sergejaeggy à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
06 mars 2012

Le 18 mars, prenons la Bastille

MANIFESTATION FESTIVE DE NATION À BASTILLE ! Le 18 mars prochain, ce sera l’anniversaire de la Commune de Paris et le début de la campagne officielle de Jean-Luc Mélenchon. C’est l’occasion pour le Front de Gauche de préparer une grande initiative le 18 mars prochain autour de la 6ème République. Un rassemblement aura lieu à partir de 14h00, place de la Nation, pour une grande marche festive vers la place de la Bastille. Ce cortège sera émaillé d’animations musicales et théâtrales et de discours politiques. Tous ensemble,... [Lire la suite]
Posté par sergejaeggy à 09:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 janvier 2012

Présidentielle: Quels candidats vont parrainer les élus de la vallée de Munster ?

André Kaesser, maire de Metzeral Du moment que les signatures ne sont pas anonymes, c’est propice à tout. Je ne marche plus dans la combine, je ne donne ma signature à personne.Norbert Schickel, maire d’Eschbach-au-Val et président de la Com-Com: Il tiens à préserver la concorde, dans le village et dans la communauté de communes. Il ne donne la signature à personne.Christian Ciofi, maire de SoultzerenIl ne fais pas de politique, il n’accordera aucun parrainage. Benoît Ernst, maire d’HohrodJe vais rester neutre, je ne parrainerai... [Lire la suite]
06 décembre 2011

Retraite: la mise en cause du départ à 60 ans ne passe toujours pas.

Selon un sondage Ipsos pour l'union mutualiste retraite, 78 % des Français souhaitent que les mesures votées dans le cadre de la réforme des retraites qui a reculé de 60 à 62 ans l'âge légal de départ fassent à nouveau l'objet de débats durant la présidentielle. Ils sont 70 % à estimer qu'un retour à 60 ans serait juste et 67 % souhaitent la mise en oeuvre de cette mesure. N'oublions pas que près de 5 millions de personnes ont manifesté en France l'année dernière contre la réforme des retraite de Sarkozy/Fillon et voté par les... [Lire la suite]